Langue: D
Politique étrangère > UE,

Réponse au Courrier: « Europe: les partis font l’autruche»

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Cet article est une réponse à l’article du journaliste M. Serge Gumy n’ayant pas tenu compte du fait qu’un tiers du programme électoral du Parti Bourgeois Démocratique était dédié à nos relations avec l’Union européenne.

M. Gumy s’appuie d’abord sur la déclaration d’une conseillère aux Etats PDC afin de confirmer l’idée selon laquelle il existerait une angoisse des partis à aborder nos relations avec Bruxelles. Toutefois, le PBD a annoncé un programme électoral dont les relations avec l’UE sont une partie intégrante de la campagne. Le PBD reconnaît ainsi l’importance des relations économiques de la Suisse avec ses homologues européens assumant de fait, que le maintien des relations bilatérales constitue une priorité en termes de politique économique.

Ensuite,​ le journaliste poursuit en affirmant que les partis, dont le PS, n’ont pas thématisé les relations avec Bruxelles du fait que demeurent des incertitudes quant aux résultats des négociations. Cependant, malgré les incertitudes, le PBD a été le premier parti à soumettre des propositions concrètes au Conseil fédéral. Bien qu’il demeure essentiel de respecter la volonté populaire, il n’en reste pas moins important d’éviter l’isolement face à notre premier partenaire économique. Aussi, la décision populaire ne s’est pas explicitement prononcée sur le maintien ou non des bilatérales.

Finalem​ent, le PBD adopte ainsi une position dont l’objectif est de consolider nos relations bilatérales sans pour autant adhérer à l’UE. Aussi, le parti d’Eveline Widmer-Schlumpf en fait son cheval de bataille officiel jusqu’au 18 octobre prochain.

Sophie Zagato

Candidate PBD Genève au Conseil National (Liste 23)


Commentaires des lecteurs sur cet article

Informations sur la désactivation de la fonction de commentaire

L'association Vimentis a décidé de fermer la colonne des commentaires sur ses blogs. Dans l'explication suivante, vous trouverez la raison de cette décision.

Le blog, y compris la colonne des commentaires, est une partie importante de la plateforme de discussion de Vimentis. En même temps, des valeurs telles que le respect, la décence et l'acceptation sont de la plus haute importance pour l'association. Vimentis s'efforce de défendre elle-même ces valeurs, ainsi que de les garantir sur le site web.

Dans le passé, cependant, ces valeurs ont régulièrement été ignorées dans la colonne des commentaires, et il y a eu des déclarations inacceptables répétées dans les commentaires. La suppression de ces commentaires est une question délicate et demande beaucoup d'efforts, que l'association ne peut se permettre. En outre, les commentaires peuvent être rédigés de manière pratiquement anonyme, ce qui rend impossible le blocage des personnes concernées.

En conséquence, l'Association Vimentis a décidé de désactiver la fonction de commentaire et de ne laisser que le blog. Le blog permet toujours aux gens de se faire entendre sans se cacher derrière un pseudonyme. Ce changement devrait améliorer la qualité de la plateforme de blog et la placer au centre de l'attention de toutes les personnes qui ont un intérêt dans une discussion factuelle et respectent les valeurs mentionnées ci-dessus.